Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://www.lesoleil.sn/images/stories/ognons%20vendeur.jpg

"""...Ces paysans ont précisé que cette année, ils ont été obligés de brader à vil prix une partie des récoltes (à 125 francs Cfa/kg) alors que l’année dernière, ils avaient pu commercialiser l’oignon à 350 francs Cfa/kg.

Aujourd’hui, ils ont laissé entendre qu’ils ne sont pas en mesure de payer les dettes contractées auprès des mutuelles d’épargne et de crédit et autres institutions financières. Dans cette zone de forte production maraîchère, les paysans tirent l’essentiel des ressources financières dont ils ont besoin pour survivre de la commercialisation de l’oignon local.

Plus de 100.000 hectares sont emblavés en oignon chaque année dans le Gandiolais, devenu un important pôle de convergence de centaines d’ouvriers agricoles qui viennent des quatre coins du pays et de la sous-région.

Ces maraîchers du Gandiolais, qui ne disposent pas de séchoirs et autres magasins de stockage, sont cependant confrontés à d’énormes difficultés pour conserver ces quantités importantes d’oignon..."""

Mbagnick Kharachi DIAGNE SAMEDI, 16 JUILLET 2011 08:18


Tag(s) : #Saint-Louis du Sénégal

Partager cet article

Repost0